Regroupe trois villages: GIGEAN, POUSSAN et MONTBAZIN
Père Bogdan LESKO, curé.

ANNONCES DU 13 au 21 AVRIL 2024

(Historique de l'agenda)

LE PANIER DU Père Bogdan LESKO

Consultez le panier du Père Bogdan LESKO

panier du pere7342 consultations au total du panier.

Consulter tous les articles

082318

Les articles de la communauté HOZANA


Les 30 dernières infos insérés

Une graine de moutarde (Réflexions dominicales) du P. Bogdan LESKO

graine de moutarde4959 consultations au total.

Consulter tous les articles

LES CHANTS DE CHORALE

logo chants liturgiques

Glossaire et liens

Le savez-vous ?

LE VIATIQUE QU’EST-CE ?

L’Eglise Catholique propose à la personne mourante de recevoir l’eucharistie à titre de « viatique », c’est-à-dire de « nourriture pour le chemin », sa dernière étape, celle du passage vers le Père et de l’entrée dans le Royaume. On peut dire ainsi, que c’est l’eucharistie qui est le véritable sacrement du moment de la mort.

Lors de ces moments ultimes, recevoir le Corps du Christ signifie à la fois l’affirmation de la loi en la Parole de Dieu, qui donne la vie au-delà de la mort physique, et aussi l’acceptation de sa propre faiblesse, qui appelle une autre nourriture pour franchir ce pas. « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour » (Jn 6,54)

Il n’existe pas de sacrement pour les morts. Les sacrements sont faits pour les vivants. Lors des funérailles, la famille et la communauté se recueillent autour de la dépouille mortelle. Elles font mémoire du baptême de la personne décédée, prient pour le repos de son corps, dans l’attente de sa résurrection.
« A l’heure où pour le malade tout semble s’effondrer, la communion au Corps et au Sang du Christ manifeste qu’en Jésus Christ Dieu fait avec nous une Alliance éternelle ; elle annonce aussi qu’au-delà de la mort, Dieu invite à la joie du banquet messianique » Rituel romain, 26

(Source HORS SERIE DU PELERIN 50 clefs pour comprendre les sacrements)