Regroupe trois villages: GIGEAN, POUSSAN et MONTBAZIN
Père Bogdan LESKO, curé.

Annonces du 3 au 11 décembre 2022

(Historique de l'agenda)

Lettre Pastorale pour lannée 2022 2023Lettre Pastorale pour l’année 2022/2023


« Voici à quoi nous avons reconnu l’amour : lui, Jésus, a donné sa vie pour nous. Nous aussi,nous devons donner notre vie pour nos frères » (1 Jn 3, 16).

 
Sœurs et Frères
 
Notre « rythme »
 
Nous commençons ensemble, pour la huitième fois déjà – sourire, l’année pastorale qui est évidemment liée à l’année scolaire. Et cette fois-ci, vous ne devrez pas partager votre frère curé Bogdan avec une autre Paroisse; il est à vous presque à 100 pour 100 - sourire. Comme vous le savez la Paroisse Notre Dame du Sourire, depuis le 1er septembre 2022, a un nouveau curé, le père Cyril Bezzina. Qu’est-ce que cela va changer dans la vie de notre communauté paroissiale ? A vrai dire, pas grand - chose. Par rapport à la dernière année pastorale, pas de grands changements dans la vie de notre Paroisse. Nous allons donc garder notre rythme de messes dominicales, compte-tenu qu’après la messe de rentrée, les messes vont « tourner ». En conséquence, la messe dominicale anticipée du
samedi soir aura lieu à 18h à Gigean. La messe du Dimanche à 10h30 sera célébrée soit à Poussan soit à Montbazin. Cela ne concerne pas la messe des Familles, pour les trois villages rassemblés, qui cette année aura toujours lieu dans l’église de Poussan.
 
Nos enfants et leurs parents
L’année dernière nous avons changé le rythme des rencontres de catéchèse. Cela nous a permis de faire, à peu près une fois par mois, « une petite catéchèse » directement avant la messe. Je pouvais ainsi, en même temps, rencontrer et parler avec les parents qui, pendant la semaine, sont bien occupés. Nous allons maintenir cette organisation, avec le caté du mercredi. Évidemment, tous les parents sont les bienvenus s’ils souhaitent me rencontrer, même si leurs enfants ne sont plus dans le circuit du caté. C’est ainsi que nous pourrons mieux nous connaître, parler de notre religion et de la vie. Cette année, par manque de bénévoles, nous n’aurons pas le groupe de caté pour la classe de sixième (une seule inscrite). Les enfants concernés iront rejoindre directement l’aumônerie des jeunes qui, elle aussi, à défaut de bénévoles et de participants, ira rejoindre le groupe des jeunes à Frontignan. A cet effet, un covoiturage sera mis en place pour aller à Frontignan (à voir avec Florent MARQUES – coordinateur
de l’aumônerie).

 
Vers autrui
Nous ne sommes pas très nombreux et tous bien trop occupés pour donner plus de temps à notre Paroisse. En conséquence, je lance un appel à ceux qui pourraient, éventuellement, renforcer l’équipe qui accompagne les familles qui ont perdu un proche, pour préparer avec elles la célébration des obsèques. Je ne vous cache pas que pour moi c’est une aide très précieuse. Les éventuels volontaires ne sont pas obligés de prendre immédiatement un engagement ; je les invite d’abord à participer à une formation dans notre Paroisse, avec des personnes compétentes de notre diocèse (Centre d’Études Guilhem de Gellone - voir la page d'accueil de notre site paroissial). A ce sujet, je voudrais vous dire qu’il m’est possible aussi de faire venir ces personnes pour une formation,
pour une conférence gratuite sur un sujet important concernant notre Paroisse ou notre vie de foi.
Pour s’approcher du Christ nous pouvons aussi nous inscrire à la formation gratuite en ligne ; je
suggère par exemple: « Connaître Jésus » - https://formation-catholique.fr/connaitre-jesus/.

 

P. Bogdan pour tous
En ce qui me concerne, je suis encore le prêtre responsable du Secteur du Bassin de Thau, ce qui signifie que je fais partie du Conseil du Presbyterium de notre diocèse. Je suis toujours le prêtre accompagnateur de l’équipe diocésaine du SEM (Service de l’Évangile auprès des malades). En outre je poursuis ma mission auprès de la Communauté « l’Arche d’Alliance » au niveau du Secteur et aussi au « Lycée agricole privé Cestac-La Gardiole de Gigean ».
Néanmoins, de peur de trop m’ennuyer – sourire, j’ai une proposition à destination des « jeunes » couples et des personnes qui ne sont pas disponibles en journée. Outre la demi - heure proposée avant le caté, nous pourrions nous rencontrer le samedi soir pour discuter, partager ensemble. Il s’agirait d’une soirée par mois à 18h (ou 19h), la semaine où nous avons une messe des Familles (ou éventuellement l’après-midi du dimanche quand je serai libre). Et cette rencontre pourrait se terminer par un moment de convivialité. Cette proposition est destinée même aux personnes « pas trop croyantes ». Quant à la formule de ces rencontres, nous l’élaborerons tous ensemble ... à
condition évidemment qu’il y ait des personnes intéressées.

 
Dans notre Secteur et chez nous
Dans notre Secteur nous avons un jeune prêtre, le père Ludovic Hernandez de Frontignan, qui a été nommé par Mgr Carré comme responsable de la Pastorale de Secteur Bassin de Thau. Autour de lui s’est formée une équipe, « Ton Eglise pour demain », qui se propose d’accompagner chaque équipe locale (catéchistes, animateurs d’aumônerie et curé) dans la transformation pastorale qui consiste àlocal passer d’une catéchèse « classique et scolaire » à une pastorale de la « transmission de la foi ». Cette équipe a pour objectif une prise en compte de la famille, à la fois globale mais aussi personnalisée (parents, enfants et ados).
 
Le travail de l’équipe a débuté cette année et je suis à la fois content de leur initiative et curieux des fruits de ce projet. Ce tout nouveau projet conforte notre espérance. Car vous le savez, nous sommes de plus en plus confrontés - et pas seulement dans notre Paroisse - au vieillissement de l’équipe de nos catéchistes et au manque de bénévoles. Et les parents sont évidemment très pris par de multiples charges professionnelles et familiales. Nous ne changerons pas la société. Mais, s’il nous faut prendre en compte la réalité, il nous faut malgré tout essayer de transmettre la foi aux jeunes.
C’est pourquoi je me tourne vers les parents et les jeunes retraités et je leur demande de venir renforcer l’équipe de nos catéchistes. Je vous ai écrit cela l’année dernière et l’on pourrait dire que je me répète. Mais je me répète volontiers, car je constate que nous avons beaucoup moins d’enfants au caté et à l’aumônerie, et cela me préoccupe vraiment... A vrai dire, je ne sais pas quoi faire. Je vous appelle à nouveau. Sachez que, si vous vous engagez, la paroisse est prête à assurer votre formation et peut même modifier les modalités de notre catéchisme en fonction du temps dont disposeraient leséventuels volontaires.
J’aimerais aussi qu’un jeune couple puisse assumer la préparation au sacrement de mariage.
Pour l’instant, je suis seul avec Arlette Petit.
Donc, si je vous partage ces « quelques soucis » (de moi, de nos conseils de l’EAP et du C.P.P.), c’est que nous sommes, dans notre Paroisse, une Famille. Et comme dans chaque Famille, on partage les joies et les soucis.
Une toute dernière chose, vous pouvez vous inscrire à la lettre d’information de notre diocèse (https://montpellier.catholique.fr/abonnement/) et à celle de notre paroisse pour avoir des nouvelles.
(https://www.paroisse-dubonpasteur.com/).

 
Nouveaux arrivés dans notre Paroisse
Tout d’abord je voudrais vous dire « Soyez les bienvenus ». Je vous invite à prendre contact avec moi pour que nous puissions faire réellement connaissance. Dans notre Paroisse, vous ne trouverez pas seulement une terre riche de soleil et de bon vin, mais aussi des gens gentils et un curé abordable – sourire.
Et si j’ai commencé ma lettre par une citation venant de la Première lettre de saint Jean c’est que je crois, que nous avons toujours « Quelque Chose » à donner à ce monde à travers notre relation avec le Christ. Il s’est donné sans limite pour la vie de chacun de nous, pour que nous puissions
transmettre aux autres.
N’hésitez pas à me contacter pour tous renseignements nécessaires et pour me partager vos idées, Bonne année pastorale à chacune et chacun de vous, Soyez assurés de ma prière et de mon service, mes Sœurs et Frères,

 
Le 22 septembre 2022
P. Bogdan Leśko
(Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Tel; 07.61.89.87.48)